La Chanson des Ados Majeurs

20200424_200628
Willy Mulderij – Zonlicht op de IJssel

L’homme tient tant à tout savoir
l’Être essentiel cède à l’Avoir
Et ce que l’enfant avait en lui
Est ensuite effacé par autrui
Toi, tu ne peux que te tromper,
Laisser aux autres de décider,
Errer dans la brume, être paumé
Tout nous vient par les médias
La source en toi ne compte pas
De toi-même, tu n’es rien
Écouter les profs, c’est ton destin
La musique peut faire contrepoids
Révéler le Dieu qui est en toi
Réveiller dans ton cœur ton âme roi
Sois près de toi, de tes questions
Laisse aux autres les accusations
Cette prélude aussi est née,
De deux fois deux douzaines l’aînée,
Sur un instrument bien tempéré
Où les douze tons bien espacés
Jouaient dans toutes les tonalités
Laisse à ton esprit la liberté
De tout imaginer et de voyager
Donne la parole à l’enfant en toi
Prend soin de sa confiance en soi
Évite celui qui condamne tes erreurs
Elles sont parmi tes guides les meilleurs
Ose faire de ta vie ta chanson de cœur
L’homme tient tant à tout savoir
l’Être essentiel cède à l’Avoir
Halte à tout ce qui est en vogue
Et aux armées d’expertologues
Toi, tu es ton meilleur pédagogue
Chante et danse, fais ta mélodie
Toujours tout copier, ce n’est que parodie
Ne crains rien, même quand t’es loin
Tous les chemins mènent au destin


Paroles chantées sur la prélude en Do majeur BWV 846 de J.S. Bach

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google photo

Je reageert onder je Google account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s